Pologne : un recul ?

Emission du 22 janvier 2017 avec Jean-Charles Szurek, directeur de recherches émérite au CNRS, spécialiste de la Pologne, auteur de nombreux ouvrages dont Juifs et Polonais 1939-2008 (Albin Michel, 2009) et La Pologne, les Juifs et le communisme (Michel Houdiard éditions, 2010).

szurek
Jean-Charles Szurek – Photo : www.cclj.be

L’histoire de la Seconde Guerre mondiale fait l’objet d’une relecture très idéologisée et d’une véritable intrusion dans le domaine historiographique de la part du nouveau gouvernement ultraconservateur. Ainsi, à l’automne 2016, le ministre de la justice Zgibniew Ziobro a proposé un projet de loi visant à protéger la réputation et la dignité de la nation polonaise qui fait encourir une peine allant jusqu’à trois ans de prison et une amende à quiconque déclarerait publiquement que des Polonais – ou l’État polonais – seraient responsables de crimes commis par les nazis ou auraient collaboré avec eux. Que se passe-t-il aujourd’hui en Pologne ?

Publicités

Face au passé: rencontre avec l’historien Henry Rousso

Cette semaine, nous recevons le Professeur Henry Rousso qui publie aux éditions Belin Face au passé: essais sur la mémoire contemporaine.

rousso-copie

La Pologne, les Juifs et le communisme

Invité de cette émission, Jean-Charles Szurek, directeur de recherches au CNRS, spécialiste de la Pologne et des relations judéo-polonaises, auteur de la Pologne, les Juifs et le communisme, paru aux éditions Michel Houdiard.

Emission animée par Perrine Kervran.

Cet ouvrage est un recueil d’articles qui retracent l’histoire des relations entre les Juifs et les Polonais et celle de l’antisémitisme en Pologne qui a pris de nombreuses formes, en particulier les terribles progroms d’après guerre comme celui de Kielce en 1946. On le sait aujourd’hui: l’idéologie communiste, son socle antifasciste et l’universalisme assimilationniste du régime ont organisé l’oubli de la spécificité juive de l’extermination. Mais Jean-Charles Szurek nous livre aussi un regard sociologique sur le présent et sur la façon dont aujourd’hui se construit de mieux en mieux l’historiographie de la présence juive en Pologne, sa politique mémorielle, et la renaissance d’une certaine vie juive polonaise – à la faveur d’un mouvement récent où de nombreux enfants cachés qui se croyaient polonais et catholiques découvrent aujourd’hui leur judéité.