Passerelles pour les survivants de la Shoah

Emission du 15 avril 2018: notre invitée est Andrée Katz, directrice du service Passerelles du FSJU.

Activateur de liens. C’est ainsi que se définit Passerelles, un service dédié aux survivants de la Shoah et à leurs familles, et dont la vocation est de créer du lien, de répondre aux attentes de chacun de manière individualisée, en établissant, au besoin, des « passerelles » avec des services sociaux ou des associations. Depuis quinze ans, c’est plus de 15 000 personnes qui ont contacté le numéro vert national 0 800 39 45 00, pour demander des renseignements sur les programmes de rentes ou de pensions, pour demander des conseils pour trouver la meilleure maison de retraite, pour pouvoir bénéficier d’une aide financière ponctuelle par le fonds d’urgence, ou pour avoir un avis sur sa situation avant de franchir le pas et d’aller voir une assistante sociale.

 

En savoir plus

Passerelles sera aussi présent au Forum du 29 mai 2018 au Mémorial de la Shoah

S2018_Forum_600px_0

Publicités

August Landmesser: celui qui disait non

Emission du 8 avril 2017: notre invitée est Adeline Baldacchino, auteur de Celui qui disait non, publié aux éditions Fayard, dédié à la figure d’August Landmesser.

salut-nazi-hambourg-refus_877320

D’abord une photographie, celle d’une foule, sur laquelle des dizaines, des centaines d’hommes font le salut nazi. Le regard est vite arrêté par la présence d’un homme qui, lui, reste obstinément les bras croisés. Au milieu de cette foule, ce détail dans l’image que l’on peut ne pas tout de suite voir se met à insister. Qui est cet homme ? Comment interpréter son geste ? La photographie est le point de départ de Celui qui disait non. Son auteur, Adeline Baldacchino, écrit à son propos : « Si je ferme les yeux, je vois cette photographie. Je ne cesserai plus de la voir. Je la porte comme un greffe à l’âme, une sorte de fétiche lové dans les replis nébuleux de la mémoire »            

Point de départ d’une enquête, d’une méditation, d’un pèlerinage mais aussi de ce qui devient une fiction romanesque sur une histoire d’amour…

 

En savoir plus

Adeline-Baldacchino-C-6-300x433

Coulisses d’un service d’aide à domicile

Emission du 25 mars 2018: notre invitée est Dafna Mouchenik, directrice de Logivitae, qui vient de publier aux éditions Michalon le récit de cette aventure dans le livre Derrière vos portes, coulisses d’un service d’aide à domicile.

 

Dafna Mouchenik raconte avec énergie la naissance d’une vocation, et comment elle a entraîné avec elle des proches et des inconnus dans cette mission impossible, nécessaire, vitale, de secours aux personnes en perte d’autonomie. Son ouvrage a le souffle d’un livre d’aventures, car on se demande à chaque page comment l’équipe va faire face aux imprévus, aux accidents, à la violence parfois, à la mort enfin. Tout cela vu avec humour et tendresse. La mort taraude mais est affrontée avec courage, avec les autres et pour les autres. Et c’est finalement une ode à la vie, à la vitalité que son livre et son combat.

Dafna Mouchenik

 

En savoir plus

Nouvelles indemnisations de la Claims Conférence

Emission du 18 mars 2018: notre invité est Ruediger Mahlo, représentant de la Claims Conference en Allemagne.

La Claims  conférence, créée en 1951, suite à la reconnaissance par le chancelier Adenauer de la culpabilité allemande dans les crimes nazis, est chargée de négocier, au nom des juifs du monde entier, des compensations matérielles et des restitutions pour les victimes des persécutions nazies et leurs ayant-droits. Chaque année, il y a de nouvelles extensions pour les bénéficiaires, et cette année, la nouveauté est que les Juifs originaires des départements français d’Algérie qui ont subi des persécutions entre juillet 1940 et novembre 1942 peuvent bénéficier de ce qu’on appelle le fonds Hardship, c’est-à-dire une indemnisation d’environ 2500 euros. Julius Berman, président de la Claims Conference était à Paris cette semaine, et il a annoncé l’ouverture d’un numéro d’appel, le : 09 70 73 31 11 pour répondre à toutes les questions sur ces indemnisations.