La France sans les Juifs

Emission du 10 mars 2019: notre invité est Danny Trom, sociologue, chercheur au CNRS auteur de La France sans les Juifs, publié aux éditions des PUF dans une nouvelle collection d’essais de philosophie politique « Emancipations », dirigée par Bruno Karsenti.

Pourquoi de plus en plus de Juifs de France quittent-ils un à un le pays? Quelles sont les causes de ce climat, de ce malaise? Pourquoi la place qu’occupe la Shoah dans la mémoire nationale, loin de dissiper l’antisémitisme, semble aussi alimenter un malaise dont les causes sont aussi liées à l’histoire post-coloniale et aux mutations sociologiques.

trom_danny_130910_0756_svi_5x3

 

Publicités

Israël, entretiens entre Manitou et André Chouraqui

Emission du 24 juin 2018: notre invité est Denis Charbit, universitaire israélien, historien des idées politiques, spécialiste du sionisme, à l’occasion de l’ouvrage qu’il fait paraître aux éditions Albin Michel d’entretiens jusque là inédits entre André Chouraqui et Léon Askénazi, sous le titre A l’heure d’Israël.

Jérusalem, juillet 1987, à la veille de la célébration du quarantième anniversaire de la création de l’Etat d’Israel, Léon Askénazi et André Chouraqui – deux géants du judaïsme français, tous les deux originaires d’Algérie – entament un long dialogue. C’est André Chouraqui qui prend le premier parole et dessine l’objectif d’une telle rencontre : « Aujourd’hui, face à ce paysage qui est celui de notre Jérusalem historique, nous nous rencontrons pour faire le bilan (…) La renaissance d’Israël est si dense qu’il nous faudra des heures et des heures pour pouvoir analyser son état actuel à l’issue de la quatrième décennie de sa résurrection. (…) A travers ce bilan, nous éclairerons ensemble, de nos points de vue différents mais cependant convergents, les perspectives prévisible de l’avenir »

Comment recevoir aujourd’hui ce bilan fait il y a trente ans ? Les « perspectives », telles que les deux hommes les ont à l’époque dessinées, étaient-elles – et restent-elles – « prévisibles » ? Qu’en est-il de cet « avenir » sur lequel Léon Askénazi et André Chouraqui s’interrogent longuement ?

Au cours de leur conversation, ils évoqueront notamment le poids de la Shoah sur la nature de l’Etat né trois ans après la fin de la guerre, les rapports entre Israël et la diaspora, les relations entre les laïques et les orthodoxes… Leurs point de vue ne cessent en effet de différer et de converger…

Grâce à Denis Charbit, grand spécialiste de l’histoire du sionisme – avec nous aujourd’hui – le texte de cette rencontre de haut vol, resté inédit, est aujourd’hui disponible chez Albin Michel.

Chouraqui-Manitou-475x310.jpg

Helmar Lerski au MAHJ

Emission du 6 mai 2017 : notre invité est Nicolas Feuillie, commissaire de l’exposition Helmar Lerski, pionnier de la lumière, actuellement présentée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

En savoir plus

lerski2

Série « Métamorphose par la lumière », 1936
© Succession Helmar Lerski, Museum Folkwang

Un nom pour chaque victime: le rôle de Yad Vashem aujourd’hui

Emission du 4 février 2018: notre invitée est Miry Gross, directrice des relations avec les pays francophones à l’Institut Yad Vashem, à Jerusalem.

 

conf.hongrie010

Visuel: Miry Gross, directrice des relations avec les pays francophones et Haim Gerstner, directeur des archives de Yad Vashem, à Paris pour la présentation des résultats du projet de recherche des noms des victimes de la Shoah originaires des territoires de « Grande Hongrie »

En savoir plus