Histoires secrètes, les enfants juifs et l’assistance publique

Émission du 25 juin 2017 avec Marion Feldman, maître de conférence en psychologie et Katy Hazan, historienne, à l’occasion de la parution du livre Histoires secrètes, les enfants juifs et l’assistance publique, publié avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

En savoir plus

Votre maman, une pièce de Jean-Claude Grumberg

Emission du 7 mai 2017: notre invité est Charles Tordjmann, qui a mis en scène la pièce « Votre Maman », de Jean-Claude Grumberg au théâtre de l’Atelier.

En savoir plus

2082850_votre-maman-a-latelier-la-memoire-en-fuite-web-tete-0212016036612_1000x300

Parcours d’un orphelin, Charles Wasersctajn

Invités de l’émission du 2 avril: Nathalie Grenon, directrice du Cercil et Charles Waserscztajn, qui publie « Sauvé d’Auschwitz par l’assistance publique » aux éditions du Cercil

Pour Charles Waserscztajn, tout a commencé par une erreur lors de son enregistrement à l’Assistance publique, le 6 décembre 1940. Tauba, sa mère, jeune femme juive polonaise réfugiée en France depuis 1938, totalement démunie, sans solution, confie « provisoirement » son enfant à l’institution publique. En fait, celle-ci enregistre un abandon « définitif ». Cette erreur sauvera l’enfant de la déportation…Mais elle séparera définitivement l’enfant de sa mère. Tauba, engagée dans de nombreuses démarches pour récupérer son enfant, refusera de quitter Paris, au péril de sa vie… En 2001, Charles découvre son histoire dans le dossier conservé à l’Assistance publique et commence alors une enquête sur ce passé inconnu, sur les traces de ses parents déportés à Auschwitz et de sa petite enfance passée chez des nourrices dans le Berry. À la fois travail de mémoire et recherche à dimension historique, ce récit autobiographique entremêle l’itinéraire personnel, chaotique et attachant, d’un orphelin et les pages tragiques des rafles parisiennes, du camp d’internement de Pithiviers et de la Shoah. Documents administratifs inédits et photos familiales nous donnent à partager le parcours singulier d’un enfant de l’Assistance publique qui a su surmonter les épreuves de la vie, mû par une foi inébranlable dans les vertus égalitaires de la République, parce que celle-ci sait donner sa chance à ceux qui choisissent de la saisir.
COUV-Charles-Cercil

La Suisse, coffre fort d’Hitler

Cette semaine, nous recevons Xavier Harel, qui signe avec Olivier Lamour un documentaire sur le rôle économique de la Suisse dans la Seconde Guerre mondiale, intitulé la Suisse, coffre-fort d’Hitler diffusé dimanche 16 octobre à 22H35 sur France 5 .

 

Par quel subterfuge le IIIe Reich a-t-il pu financer sa machine de guerre, en action dès l’accession d’Hitler au pouvoir ? Lorsque ses armées envahissent la Pologne, les caisses sont vides. Débute alors une vaste razzia dans les pays conquis. Les nazis pillent l’or, les oeuvres d’art, les fonds des banques centrales. Les bijoux et l’or récupéré sur les dents des Juifs assassinés viennent grossir le butin. Mais comment changer ces valeurs colossales ? La Suisse, petit État prétendument neutre, entre en scène.

lingots

Au coeur du continent, voisin du géant allemand, la Suisse va jouer le rôle de bureau de change du IIIe Reich. Elle va lui permettre de changer ces valeurs colossales et d’acquérir les matières premières nécessaires pour alimenter ses usines d’armement.

Appuyé par des archives et des documents inédits, le film retrace cette vaste opération et le rôle ambigü de la Suisse dans le conflit et dans la spoliation des Juifs, jusqu’aux révélations des années 1990.

Documentaire, Little Big Story, 2016, 52 min.

Ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Bande annonce

Diffusion

Dimanche 16 octobre 2016, 22h35 sur France 5

Projection

Dans le cadre du Mois du film documentaire

Jeudi 10 novembre 2016, 19h30

Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy-l’Asnier
75004 Paris

Entrée libre sur réservation