Les héritiers

Emission du 1er juillet 2018: rediffusion de l’émission avec Marie-Castille Mention-Shaar réalisatrice du film les héritiers, diffusé à l’occasion de la panthéonisation de Simone Veil. Ce film partait en effet d’une histoire vraie, la transformation d’une classe du lycée Léon Blum à Créteil à travers le concours de la Résistance et de la Déportation, et la découverte du sort des enfants, dont Simone Veil, pendant la Shoah.

 

En savoir plus

5-LesHeritiers-GuyFerrandisCe

- Plus d’information sur www.cnrd.fr le site du concours.

les-heritiers

 

 

 

Publicités

La génération littéraire des héritiers

 Cette semaine, nous rediffusons l’émission enregistrée avec la réalisatrice Ruth Zylberman pour son documentaire Les héritiers, diffusé sur Arte le 14 janvier 2015.

Depuis plusieurs années, de jeunes écrivains font de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah l’objet de leurs investigations romanesques. Questionnant leur cheminement intellectuel et créateur, Ruth Zylberman est partie à la rencontre de quatre d’entre eux : Daniel Mendelsohn, Yannick Haenel, Laurent Binet et Marcel Beyer.

En 2007, Daniel Mendelsohn a publié Les Disparus (Flammarion), une enquête magistrale sur les traces de six membres de sa famille disparus pendant la Shoah. Yannick Haenel est l’auteur de Jan Karski (Gallimard, 2009), un triptyque centré sur la figure de ce résistant polonais qui tenta d’alerter le monde sur l’ampleur de l’extermination. Laurent Binet a consacré son premier roman, HHhH (Grasset, 2010), à l’assassinat de Reinhard Heydrich en mai 1942. Marcel Beyer est un écrivain allemand dont l’oeuvre est profondément marquée par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Ces quatre auteurs s’emparent, chacun à sa manière, de l’héritage de la guerre et font oeuvre romanesque. Appartenant à la deuxième ou à la troisième génération, ils soulèvent des questionnements nouveaux et interrogent les liens entre écriture, histoire et identité.

2013, 52 min, Rosebud productions – Arte France

Ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Diffusion : mercredi 14 janvier 2015, 22h40 sur Arte

Film cinéma: Les Héritiers

Cette semaine, Marie-Castille Mention-Shaar vient nous parler du film qu’elle a réalisé à partir d’une histoire vraie, la transformation d’une classe du lycée Léon Blum à Créteil à travers le concours de la Résistance et de la Déportation, et la découverte du sort des enfants pendant la Shoah.

5-LesHeritiers-GuyFerrandisCe film tiré d’une histoire vraie se passe au Lycée Léon Blum de Créteil. Une enseignante d’Histoire-Géographie, jouée par Ariane Ascaride, décide de faire passer le Concours national de la Résistance et de la Déportation à sa classe de Seconde la plus faible et la plus difficile. Cette expérience va les transformer.

Les élèves découvrent dans le travail commun et les recherches historiques, des trésors d’humanité.

Coscénariste et acteur du film, Ahmed Drame a été un des élèves de cette classe qui fut en 2009 lauréate du Concours national de la Résistance et de la déportation dans la catégorie Travail collectif. Comme lui, de nombreux candidats ont été marqués par ce concours.

Fiction, France, 1h44, Loma Nasha Films, 2013, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Avec Ariane Ascaride, Ahmed Dramé, Noémie Merlant, Geneviève Mnich, Stéphane Bak.

Au cinéma le mercredi 3 décembre 2014

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation

Depuis 1961, le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) vise à perpétuer chez les collégiens de Troisième et les lycéens la mémoire de la Seconde Guerre mondiale. Il mobilise chaque année plus de 40 000 candidats.

Au côté des ministères de l’Éducation nationale et de la Défense, des associations d’anciens résistants et déportés, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah – comme les autres fondations œuvrant pour la mémoire de la Seconde Guerre mondiale – fait partie du jury national du CNRD.

- Plus d’information sur www.cnrd.fr le site du concours.

les-heritiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les héritiers, un film de Ruth Zylberman

Cette semaine, nous recevons la réalisatrice Ruth Zylberman pour son documentaire Les héritiers, qui sera diffusé sur Arte en septembre prochain, et qui sera présenté en avant première mardi 25 mars 2014 à 14h30 à la Bnf.

 

Depuis plusieurs années, de jeunes écrivains font de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah l’objet de leurs investigations romanesques. Questionnant leur cheminement intellectuel et créateur, Ruth Zylberman est partie à la rencontre de quatre d’entre eux : Daniel Mendelsohn, Yannick Haenel, Laurent Binet et Marcel Beyer.

En 2007, Daniel Mendelsohn a publié Les Disparus (Flammarion), une enquête magistrale sur les traces de six membres de sa famille disparus pendant la Shoah. Yannick Haenel est l’auteur de Jan Karski (Gallimard, 2009), un triptyque centré sur la figure de ce résistant polonais qui tenta d’alerter le monde sur l’ampleur de l’extermination. Laurent Binet a consacré son premier roman, HHhH (Grasset, 2010), à l’assassinat de Reinhard Heydrich en mai 1942. Marcel Beyer est un écrivain allemand dont l’oeuvre est profondément marquée par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Ces quatre auteurs s’emparent, chacun à sa manière, de l’héritage de la guerre et font oeuvre romanesque. Appartenant à la deuxième ou à la troisième génération, ils soulèvent des questionnements nouveaux et interrogent les liens entre écriture, histoire et identité.

2013, 52 min, Rosebud productions – Arte France

Ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Projection

Mardi 25 mars 2014, 14h30

Suivie d’une table ronde avec Robert Bober, Ivan Jablonka, Valentine Goby, Cécile Wajsbrot et Ruth Zylberman, animée par Aurélie Barjonet et Caroline Moine (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines / Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines)

Bibliothèque nationale de France
Salle 70 (accès depuis le hall Est, suivre « Petit Auditorium »)
Site François Mitterrand, Quai François Mauriac 75013 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles