Mémoires d’un immeuble à Paris

Emission du 5 novembre 2017. Notre invitée est Ruth Zylberman, réalisatrice, qui signe un très beau film, les enfants du 209 rue St Maur, Paris Xème, qui sera projeté en avant-première le 9 novembre 2017 à 19h30 au Mémorial de la Shoah à Paris.

Dans ce documentaire, Ruth Zylberman pousse la porte cochère d’un immeuble : une cour, le carré de bâtiments qui  l’encercle, des escaliers, des portes. L’enquête commence. Qui a pour ambition de nous raconter une partie de l’histoire du 209 rue Saint-Maur, de ses locataires – se concentrant sur la guerre mondiale, au début de laquelle une centaine de juifs, français ou étrangers étaient installés. La moitié d’entre eux seront engloutis dans la Shoah.  Il y a aujourd’hui de la vie dans cet immeuble, mais il est hanté ; et l’on repense à une phrase de Georges Perec dans La vie Mode d’emploi : « Valène » – le nom de ce peintre qui voulait raconter toute l’histoire d’un immeuble – « Valène, parfois avait l’impression que le temps s’était arrêté, suspendu, figé autour d’il ne savait quelle attente. L’idée même de ce tableau qu’il projetait de faire et dont les images étalées, éclatées, s’étaient mises à hanter le moindre de ses instants, meublant ses rêves, forçant ses souvenirs… »

En savoir plus

209-rue-st-maur-300x221

Publicités

1945, les rescapés juifs témoignent

Cette semaine, notre invité est Alexandre Doulut pour le livre coécrit avec Serge Klarsfeld et Sandrine Labeau 1945 – Les rescapés juifs d’Auschwitz témoignent, réalisé avec l’aide de Serge Klarsfeld.  A l’occasion du 70 ème anniversaire de la libération des camps, ce livre paraît aux éditions des Fils et filles des déportés Juifs de France/ Après l’oubli, afin de mettre la lumière sur ce recueil de témoignages tout à fait exceptionnels, puisqu’ils ont dans leur grand majorité été recueillis en 1945, auprès des rescapés à leur retour des camps en France, par deux organismes principaux, le ministère des prisonniers, déportés et réfugiés et le service de recherche des crimes de guerre ennemis.

Au cours de leurs dernières recherches sur la Shoah, Alexandre Doulut, Serge Klarsfeld et Sandrine Labeau ont exhumé près de 600 témoignages spontanés et questionnaires remplis par les rescapés juifs dès leur retour des camps en France, d’avril à la fin de l’année 1945. Malgré leur stupéfiante valeur historique et leur crudité, ces documents n’avaient jamais été publiés.

Voici réunis ici 70 de ces documents, presque un par convoi de déportation, accompagnés d’analyses historiques des auteurs : ce qui semblait évident aux rescapés en 1945 ne l’est pas forcément pour un lecteur d’aujourd’hui ; certains chiffres avancés par les rescapés doivent être parfois rectifiés. Ainsi rassemblés, ces témoignages constituent une sorte de première histoire d’Auschwitz : voilà ce que l’on pouvait savoir de la Shoah en 1945.

Par ailleurs, après 10 ans de recherches dans des fonds d’archives parfois inédits, les auteurs livrent une liste mise à jour des rescapés juifs : ils sont plus de 3 300. Enfin, ce recueil veut aussi être un hommage aux derniers rescapés d’Auschwitz qui témoignent encore inlassablement aujourd’hui en France et dans le monde.

Commander cet ouvrage

Auprès des éditions Après l’Oubli
en adressant un chèque de 30 € à l’ordre de « Après l’Oubli » à :

Après l’Oubli
1 rue Truquet
47200 Marmande

Contact : apresloubli@voila.fr