Mémoires d’un immeuble à Paris

Emission du 5 novembre 2017. Notre invitée est Ruth Zylberman, réalisatrice, qui signe un très beau film, les enfants du 209 rue St Maur, Paris Xème, qui sera projeté en avant-première le 9 novembre 2017 à 19h30 au Mémorial de la Shoah à Paris.

Dans ce documentaire, Ruth Zylberman pousse la porte cochère d’un immeuble : une cour, le carré de bâtiments qui  l’encercle, des escaliers, des portes. L’enquête commence. Qui a pour ambition de nous raconter une partie de l’histoire du 209 rue Saint-Maur, de ses locataires – se concentrant sur la guerre mondiale, au début de laquelle une centaine de juifs, français ou étrangers étaient installés. La moitié d’entre eux seront engloutis dans la Shoah.  Il y a aujourd’hui de la vie dans cet immeuble, mais il est hanté ; et l’on repense à une phrase de Georges Perec dans La vie Mode d’emploi : « Valène » – le nom de ce peintre qui voulait raconter toute l’histoire d’un immeuble – « Valène, parfois avait l’impression que le temps s’était arrêté, suspendu, figé autour d’il ne savait quelle attente. L’idée même de ce tableau qu’il projetait de faire et dont les images étalées, éclatées, s’étaient mises à hanter le moindre de ses instants, meublant ses rêves, forçant ses souvenirs… »

En savoir plus

209-rue-st-maur-300x221

Publicités

Moissac, Dieulefit, Chambon sur Lignon

Notre invité aujourd’hui est Jean-Claude Simon, Président de l’Association Moissac, Villes de Justes oubliée, à l’occasion des rencontres organisées à Moissac les 27, 28 et 29 mai prochains.

Du ven. 27 au dim. 29 mai 2016 – Moissac (82) – En France, plus de 3900 personnes ont été reconnues Justes parmi les Nations. Des milliers d’autres sont restées anonymes. En plus de ces actions individuelles, des actes collectifs permirent à de nombreux Juifs d’être sauvés. Les manifestations variées organisées durant ces 3 journées raconteront comment des villes comme Le Chambon-sur-Lignon, Dieulefit et Moissac ont sauvé des centaines d’enfants juifs de la déportation.

Cette manifestation s’organise autour d’un colloque, de tables rondes et témoignages, d’une représentation théâtrale (Le petit chaperon Uf, de Jean-Claude Grumberg) et de projections de films (dont Sam et Jacky, de Jean-Christian Riff). Plusieurs expositions photographiques seront proposées.

Une cérémonie en l’honneur de trois Moissagais reconnus Justes parmi les Nations par Yad Vashem se tiendra également, en présence de Beate et Serge Klarsfeld.

Rencontres proposées par l’association Moissac, ville de Justes oubliée et le Réseau Mémorha (Rhône-Alpes-Auvergne)

Du vendredi 27 au dimanche 29 mai 2016
82200 Moissac

Programme (pdf)

En savoir plus sur www.des-villes-et-des-justes.com

Cette manifestation a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

 

 

Théâtre: à la bonne adresse, de Bert Kok

Cette semaine, nos invitées sont Micheline Weinstein et Laure Trainini, pour évoquer le spectacle actuellement joué tous les mercredi soir et jusqu’à 26 novembre 2014 au Théâtre de l’Essaion, A la bonne adresse, tiré du récit du journaliste et écrivain hollandais Bert Kok.

Sur scène, deux comédiens retracent l’histoire, dans Amsterdam occupée par les nazis, d’un groupe d’hommes et de femmes parfois très jeunes, non-Juifs, qui s’est spontanément formé, sous le nom de Société Anonyme, pour sauver 250 enfants juifs de l’extermination.

Cette lecture-spectacle, ponctuée de musique Yiddish, est centrée sur les personnages principaux du livre. Nous suivons ainsi l’itinéraire du sauvetage, d’Amsterdam jusque dans le Limburg, de Hannah, Ruth et Lowie Hartog, en même temps que la création de la Société Anonyme et le déroulement de l’activité clandestine de ses membres pour sauver les enfants de la déportation.

16 de ces jeunes clandestins résistants seront plus tard reconnus Justes parmi les Nations par l’Institut Yad Vashem.

Ce spectacle a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Représentations

Du 3 septembre au 26 novembre 2014
Tous les mercredis à 19h30
Essaïon Théâtre
6 rue Pierre-au-Lard
75004 Paris

Réservations en ligne ou par téléphone au 01 42 78 46 42

Distribution

Auteur : Bert Kok
Traduction et adaptation : Micheline Weinstein
Mise en scène : Laure Trainini
Acteurs : Laure Trainini et Thomas Montpellier
Violoncelle : Lucien Debon en alternance avec Thibaut Reznicek
Chant : Thomas Montpellier
Lumières : Romain Titinsnaider