La SNCF sous l’Occupation

Emission du 13 octobre 2019: notre invitée est Catherine Bernstein, réalisatrice, qui signe une enquête passionnante sur le sujet sensible du rôle de la SNCF pendant l’Occupation, et en particulier concernant la déportation des Juifs. Le film sera diffusé sur France 3 le jeudi 21 novembre à 22h55, et projeté en avant première au Mémorial de la Shoah le 10 novembre prochain, à 14h30.

En savoir plus

Bertrand Hertz (film SNCF sous l'occupation)

 

Rwanda, chronique d’un génocide annoncé

Emission du 29 septembre 2019: notre invité est Michael Sztanke, réalisateur d’un film qui questionne l’attitude et les responsabilités de la France face au Génocide des Tutsis en 1994.

En savoir plus

 

Israel, vues d’ailleurs

Emission du 22 septembre 2019: notre invité cette semaine est Ariel Schweitzer, historien du cinéma, critique et enseignant, qui a inspiré et dirigé pour le MAHJ et pour le Mémorial de la Shoah le cycle de projections « Israël, vues d’ailleurs »

D’Aleksander Ford à Susan Sontag en passant par Pier Paolo Pasolini, Chris Marker, Claude Lanzmann ou Chantal Akerman, Israël a inspiré de nombreux cinéastes étrangers. Offrant une profondeur de champ qui échappe souvent aux cinéastes israéliens, leur regard extérieur et singulier dessine le portrait complexe, lucide, parfois inquiet, de ce pays. Un choix de fictions et de documentaires, rares pour certains, illustrera l’évolution de ces regards portés sur Israël, des origines du cinéma jusqu’à nos jours.

En savoir plus

ford_aleksander

Premier film parlant réalisé en hébreu, Sabra d’Aleksander Ford décrit avec une grande intensité dramatique la création d’une communauté agricole par des pionniers juifs au début du XXe siècle : la lutte contre les conditions climatiques, la recherche d’eau, les relations avec les voisins arabes. Les principaux rôles sont tenus par les acteurs du théâtre Habima de Tel-Aviv, dont la grande figure du théâtre israélien Hanna Robina.

 

Natan, le fantôme de la rue Francoeur

Émission du 16 juin 2019 : entretien avec Francis Gendron et Alain Braun, pour le film qu’ils co-signent sur l’histoire de Bernard Natan, l’un des acteurs les plus importants du cinéma d’avant guerre, fondateur de Pathé Natan, et qui, victime d’une campagne antisémite, sera déporté à Auschwitz. Sa mémoire est réhabilitée dans ce film,  Natan, le fantôme de la rue Francoeur, qui sera diffusé au cinéma Saint André des Arts à Paris du 19 juin au 16 juillet 2019. Une émission animée par Stéphane Bou.

En savoir plus

bernard-natan-1