Les antisémitismes français

Invité de cette semaine, David Shapira chercheur auprès de l’Institut Stephen Roth à l’Université de Tel Aviv pour son livre Les antisémitismes français, paru aux éditions Le Bord de l’eau.

Une émission animée par Kristel le Pollotec

Cet ouvrage présente les différents courants idéologiques et manifestations de l’antisémitisme en France depuis la Révolution française jusqu’à nos jours. Cette étude chronologique analyse, période par période, la spécificité et l’expression de l’idéologie antisémite. David Shapira dresse ici un panorama des opinions et expressions d’une haine séculaire.

Il démontre, entre autres, que, contrairement à l’Allemagne ou à l’ensemble des pays de l’Europe de l’Est, l’antisémitisme en France est souvent (à l’exception du Régime de Vichy) un phénomène mineur qui n’a pas de répercussion politique majeure.

De même, l’antisémitisme n’empêche pas le judaïsme français de jouir d’une intégration modèle, preuve en est le rayonnement de la France dont le modèle est envié par l’ensemble des communautés juives dispersées en Europe avant la Seconde Guerre mondiale.

Ce livre aborde également la question des réactions des dirigeants de la communauté juive face aux différentes vagues d’antisémitisme qui ont marqué l’histoire française.

David Shapira

David Shapira est historien et journaliste. Il a publié la biographie Jacob Kaplan-Un rabbin témoin du Xxème siècle (Albin Michel, 2007).

Ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

- Commander le livre auprès des éditions Le bord de l’eau.

Publicités

Matès et Idesa Jablonka

Invité cette semaine, Ivan Jablonka, maître de conférences en histoire contemporaine et chercheur associé au Collège de France, qui publie aux éditions du Seuil Histoire des grands parents que je n’ai pas eus. Un livre qui tente de retracer l’existence traversée par les tragédies du XX ème siècle d’Idesa et Matès Jablonka, assassinés à Auschwitz-Birkenau.

Un livre comme une enquête littéraire, dans les pas des écrits de Georges Pérec et de Patrick Modiano… un livre qui sait chercher, fouiller les archives, écumer les registres et lire entre les lignes administratives les détails de vies oubliées. Un livre qui nous fait traverser les shtetls de Pologne,  nous entraîne dans le Belleville des années 40, nous fait goûter aux idéaux communistes des années 30, aux stratégies de fuite et de survive des immigrés clandestins, aux solidarités, aux trahisons, aux sacrifices…

Rencontre le 19 mars 2012 à 19h30 Au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme  entre Ivan Jablonka, Anne Gorouben et Jacques Saglier sur le thème des histoires familiales et des styles de narration de chacun. La rencontre sera animée par Francesca Isidori, journaliste.
Ivan Jablonka a bénéficié du soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah lors des recherches qu’il a conduites pour ce livre.

- Lire un extrait du livre sur le site des éditions du Seuil

Ivan Jablonka a reçu le 6 juin 2012 le prix du livre d’histoire du Sénat.