La LICA 1927-1940

Invité cette semaine, Emmanuel Debono, historien,  pour son livre « Aux origines de l’antiracisme, la Lica, 1927-1940 » paru à la rentrée chez CNRS Editions.

Une émission animée par Kristel Le Pollotec

Ce livre retrace la genèse de la LICA (l’ancêtre de la LICRA) depuis sa création en 1927 jusqu’à sa dissolution, en 1940. Surtout, il nous entraîne dans la France des années 30 et détaille avec une minutie remarquable la montée de l’antisémitisme sur tout le territoire, en France comme dans les colonies. Ciblant d’abord les manifestations antijuives qui surviennent en Europe centrale et orientale, la LICA doit en effet très vite affronter la résurgence de l’antisémitisme dans une France où on le croyait à tort éteint, et faire face à un défi sans précédent, le national-socialisme.

Dans le contexte tourmenté des années 1930, les militants de la LICA inventent une doctrine et se dotent de moyens d’action. À côté des batailles rangées contre leurs adversaires, du boycottage des dictatures et d’une propagande véhémente, ils définissent un projet politique visant à donner une dimension institutionnelle à l’antiracisme dans la France républicaine.

S’appuyant sur des fonds d’archives inédits et considérables – dont les archives de la LICA rapatriées de Moscou au début des années 2000 et désormais disponibles au mémorial de la Shoah-, Emmanuel Debono retrace l’histoire des pionniers du militantisme antiraciste en France, avant que la défaite de 1940 ne plonge leur idéal dans les ténèbres. Il met en lumière l’attitude des pouvoirs publics, celle des élites politiques et intellectuelles, en métropole comme en Afrique du Nord, face à des démonstrations de haine souvent minimisées.

Docteur en histoire de l’IEP de Paris, Emmanuel Debono travaille sur les racismes et les antiracismes dans la France contemporaine.

Dans le cadre de ses recherches, il a bénéficié d’une bourse de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Commander cet ouvrage sur le site de CNRS Editions.

Couv Debono

Les combattants de l’ombre

Au sommaire de cette émission, une série documentaire en 6 volets, réalisée par Bernard George notre invité, diffusée sur Arte retraçant l’histoire de la Résistance au niveau européen, avec un volet spécifiquement consacré à la Résistance contre le Génocide, qui retrace notamment l’insurrection du ghetto de Varsovie, la résistance des Juifs dans les forêts avec les partisans,  l’exfiltration des Juifs Danois en Suède, ainsi que le sauvetage des enfants à travers l’exemple de la Belgique.

Tournée dans 14 pays, cette série documentaire  traite pour la première fois de l’histoire de la Résistance dans sa dimension européenne. Elle croise les destins individuels de ces résistants dont la somme des parcours tisse l’histoire collective, avec des témoignages, des images d’archives, et ce qui est plus rare, des reconstitutions de moments clés des récits des témoins.

Diffusion sur Arte


- Mercredi 12 octobre, 20h40

Episode 1 / 1939-1941 – Les difficiles débuts de la Résistance
Episode 2 / 1941-1942 – La Résistance s’organise

- Mercredi 19 octobre, 20h40

Episode 3 / 1942-1943 – La Résistance au génocide
Episode 4 / 1943 – La Résistance se radicalise

- Mercredi 26 octobre, 20h40

Episode 5 / 1943-1944 – La Résistance dans la tourmente
Episode 6 / 1944-1945 – Illusions et désillusions de la Résistance

Série documentaire (6 x 52 min)
Réalisation : Bernard George
Conseiller historique : Olivier Wieviorka
Coproduction : Arte France, Cinétévé, ECPAD, Toute l’Hsitoire
En partenariat avec la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du Ministère de la Défense et des Anciens combattants et la SNCF

Ce projet a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Autour de la série


Coffret 3 DVD
En vente le 19 octobre 2011
Arte éditions – 30€

Livre – Les combattant de l’ombre
de Bernard George et Ambre Rouvière
En librairies le 5 octobre
Coédition Arte éditions / Albin Michel / DMPA – 264 p. – 29 €

Site weblescombattantsdelombre.arte.tv
Présentation interactive de 67 témoignages de résistants européens
Site multisupport (web, smartphone, télé connectée…)
Réalisé par Arte Web en partenariat avec le CNDP


Exposition
Exposition de 25 panneaux mêlant témoignages de résistants et images d’archives privées inédites.  Actuellement gare de l’Est.
Prochainement aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois (Coursive de la Halle aux Grains du 14 au 16 octobre) avant une tournée nationale et dans le circuit scolaire.

Les enfants sans ombre

A l’occasion du cycle consacré à la Shoah en Belgique, Mémoires Vives reçoit ce dimanche Bernard Balteau, réalisateur du film Les enfants sans ombre.

Emission animée par Perrine Kervran


Ce film retrace le parcours du professeur Shaul Harel, alias Charlie Hilsberg, caché à quatre ans à la fin de 1942,
aujourd’hui éminent neuropédiatre à Tel-Aviv.
Comment a-t-il survécu durant la Shoah ? Comment
s’est-il construit ? Une histoire de résilience, en écho
à celle de milliers d’autres. Une histoire qu’il raconte
enfin, à ses propres enfants, petits-enfants
et à nous les spectateurs.

Cycle la Shoah en Belgique

Du dim. 6 au mer. 16 mars 2011 – Mémorial de la Shoah, Paris – Envahie le 10 mai 1940, la Belgique capitule et est mise sous tutelle d’une administration militaire allemande. De juin 1942 à juillet 1944, en 28 convois, 25 835 Juifs sont déportés principalement à Auschwitz-Birkenau. Chercheurs, réalisateurs, témoins, responsables de musées et lieux de mémoire abordent durant ce cycle les divers aspects de la persécution, de la déportation et du sauvetage des Juifs en Belgique.

Ce cycle aborde notamment les questions de l’organisation des persécutions et de la déportation, les attitudes des autorités belges face à la législation antijuive de l’occupant, le rôle de l’Association des Juifs en Belgique, ainsi que les actes de la Résistance, de la population et des institutions religieuses pour sauver des Juifs.

- Télécharger le programme (pdf)

- Informations et réservations sur le site du Mémorial de la Shoah.