Goulags

Émission du 31 mars 2019 : Entretien avec le réalisateur Michaël Prazan à l’occasion de la diffusion de son documentaire Goulags, le mardi 2 avril 2019 à 23h10 sur France 2.

goulags

En savoir plus

Publicités

Festins imaginaires

Notre invitée cette semaine est Anne Georget, réalisatrice, qui avec « Festins imaginaires » développe une réflexion autour des recettes de cuisines écrites dans les camps.

 

Diffusion – Jeu. 5 nov. 2015, 22h45 – Planète + – Festins imaginaires part à la quête de documents inouïs : des carnets de recettes de cuisine rédigés dans les camps nazis, au Goulag et dans les camps japonais pendant la Deuxième Guerre mondiale. Rapportés des quatre coins du monde, ils sont soumis à la réflexion de philosophes, d’historiens, de psychanalystes, de neurologues. En quoi l’écriture de ces recettes a-t-elle pu constituer, à la lettre, une nourriture pour la chair et pour l’âme ?

Documentaire, France / Belgique, 70 min, Octobre Production, 2014, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Ce film a été présenté au Festival international du film de Berlin en février 2015.


Diffusion

Jeudi 5 novembre 2015, 22h45 sur Planète +

Projection

Dans le cadre du Mois du film documentaire

Dimanche 22 novembre 2015, 16 h

Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy L’Asnier 75004 Paris

En présence de la réalisatrice et de Luba Jurgenson, maître de conférences en littérature russe et écrivain, CIRCE.

Tarifs : 5 € / 3 € – Réservation en ligne

À voir, à écouter

Les Recettes de Mina, Terezin 1944 un documentaire d’Anne Georget

L’Humeur vagabonde, de Kathleen Evin sur France Inter (04/11/2015). Avec Anne Georget, réalisatrice

Et vous trouvez ça drôle?

Cette semaine, nous recevons Gérard Rabinovitch, chercheur au CNRS en philosophie politique, autour de son dernier livre, Et vous trouvez ça drôle? paru aux éditions Bréal.

Un titre en pied de nez pour un ouvrage qui propose des variations sur le rire et son histoire, car le rire a une histoire, que l’on peut retracer depuis l’Antiquité  jusqu’à la création de la notion d’humour au XVIII ème siècle par les philosophes moraux anglais en passant bien sûr par le Moyen âge, en particulier l’humour juif du XII ème siècle.Un livre qui permet aussi de distinguer entre les différentes formes de rire, le rire joyeux, bienveillant, mais aussi le rire moqueur, le rire sardonique, le rire qui a vocation à assassiner l’autre. Gérard Rabinovitch nous éclaire aussi sur tous ceux qui ont cherché à éteindre les rires, en particulier les nazis, mais aussi d’autres régimes qui ont compris la dimension de liberté intérieure attachée à l’humour.

Il offre ici un essai, à la fois, historique, philosophique, psychanalytique, agrémenté de plusieurs cahiers d’histoires drôles.