La Shoah: hériter du silence

Cette semaine, notre invité est Pierre Lubek, Inspecteur général des finances et ayant occupé des fonctions de direction au sein de la SNCF. Auteur de nombreux rapports et articles sur la gestion publique, il signe avec La Shoah : hériter du silence, son premier livre, qui a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Livre LubekEditions des Rosiers – 2012 – Le non-dit parental sur la Shoah peut-il se mettre à parler ? La transmission de la mémoire des années noires de l’Occupation peut-elle être trompeuse ? L’auteur, né en 1943, découvre, soixante-dix ans après les faits, des lettres écrites par ses parents. Entrelaçant passé et présent, mémoire et histoire, questionnements et certitudes, il tente de comprendre, au-delà de l’idée qu’il s’en faisait et des pièges d’un langage codé, ce qui se joua vraiment, entre Paris – où vivaient ses grands-parents – et le Berry, où s’étaient réfugiés ses parents. Mais tenter de comprendre les drames et le silence qui les a recouverts, n’est-ce pas soulever de nouvelles questions aux réponses inaccessibles ?

Par petites touches qui se font écho, entremêlant des souvenirs et des bribes éparses de témoignages, l’auteur évoque, entre Varsovie, Paris, Melbourne, New York, Los Angeles ou Caracas, les chemins familiaux de l’espoir ou de l’illusion de l’oubli, itinéraires souvent infléchis ou brisés par la Shoah : des histoires individuelles qui écrivent un pan de l’histoire universelle.

En passant de sa vision d’enfance de la déportation, qui ouvre le récit, à ses visites récentes à Auschwitz, qui le concluent, l’auteur livre aussi ses réflexions sur l’antisémitisme nazi, le crime de bureau, le silence des survivants, ainsi que sur la manière dont, à l’Est, on pratiqua pendant des décennies, par la discrétion ou le silence sur leur judéité, la captation des morts.

Pierre Lubek est Inspecteur général des finances et a occupé des fonctions de direction àla SNCF. Auteur de nombreux rapports et articles sur la gestion publique, il signe avec La Shoah : hériter du silence, son premier livre. Pierre Lubek est membre du Conseil d’administration de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

- Commander cet ouvrage auprès des éditions des Rosiers.

Ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Publicités

Le projet Aladin: rendez-vous historique à Auschwitz

Le 1er février 2011, des responsables de toutes confessions et de toutes origines se sont rendus à Auschwitz dans l’optique de lutter contre le négationnisme dans leur pays. Avec nous pour en parler, Anne-Marie Revcolevschi, présidente du projet Aladin.

Emission animée par Perrine Kervran


A l’initiative du Projet Aladin, 150 personnalités juives, chrétiennes et musulmanes, et des représentants de nombreux pays notamment du Moyen-Orient et d’Afrique, ont rendu hommage ensemble aux victimes de la Shoah sur le site du camp d’Auschwitz-Birkenau.

La visite, parrainée par l’Unesco et la Mairie de Paris, était organisée dans le cadre du Projet Aladin, lancé en 2009 par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, dans le but de promouvoir des rapprochements interculturels et de rendre disponibles en arabe, en persan et en turc des informations objectives sur la Shoah. Plus de 200 personnalités d’Europe et du monde arabo-musulman s’étaient associées au projet lors de son lancement à l’Unesco.

La rencontre sur le site de l’ancien camp d’extermination, au lendemain de l’anniversaire de sa libération le 27 janvier 1945, a donné lieu à une cérémonie oecuménique, suivie de dépôt de gerbes à Birkenau et à Auschwitz.

Y ont participé notamment la vice-secrétaire générale de l’ONU Asha-Rose Migiro et la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, ainsi que des envoyés spéciaux et représentants de chefs d’Etat et de gouvernement de plusieurs pays arabes, d’Israël, d’Europe, de Russie et des Etats-Unis, des personnalités religieuses, des universitaires, des maires de plusieurs grandes cités du monde et des survivants de la Shoah.

Rétrospective Robert Bober au Mémorial de la Shoah

Mémoires Vives reçoit ce dimanche Robert Bober, réalisateur, écrivain, à l’occasion du cycle de films qui lui est consacré au Mémorial de la Shoah.

Des films pour rendre la voix, rendre hommage, rendre justice… Des films qui disent la dette que l’on a auprès d’enfants, d’amis, d’auteurs, de créateurs ou de proches… Les  quelques 120 films de Robert Bober sont ceux d’une personne généreuse, qui ne cesse de vouloir raconter les autres sans pour autant refuser de nous donner un peu de lui-même…

Cycle de Films Robert Bober au Mémorial de la Shoah du 30 novembre au 19 décembre 2010

Mardi 30 novembre, 19h: Robert Bober, écrivain et réalisateur

Jeudi 2 décembre 2010, 19 h
Réfugié provenant d’Allemagne, apatride d’origine polonaise
de Robert Bober
(France, documentaire, 1975, 90 min, Ina)

Dimanche 5 décembre 2010, 14 h
Une phrase talmudique
de Robert Bober et Pierre Dumayet
(France, documentaire, 1978, 58 min, Ina, collection « Lire c’est vivre » de Pierre Dumayet)
15 h 30
Le Cahier des charges de « La vie, mode d’emploi » de Georges Perec
de Robert Bober et Pierre Dumayet
(France, documentaire, 1993, 58 min, V.F.Films Production, collection « Lire et relire » de Pierre Dumayet)
17 h
En revoyant « Lire c’est vivre »
de Robert Bober
(France, documentaire, 2007, 58 min, Ina)
Entretien entre Pierre Dumayet et André Schwarz-Bart à « Lectures pour tous »
(France, documentaire, 1959, 11 min, Ina)

mercredi 8 décembre 2010 19 h
La Génération d’après
de Robert Bober
(France, documentaire, 1970-1971, 50 min, Ina, collection « Les Femmes aussi » )

Les Enfants cachés
de Robert Bober
(France, documentaire, 2004, 11 min, Mémorial de la Shoah)

jeudi 9 décembre 2010, 19 h
Cholem Aleichem, un écrivain de langue yiddish
de Robert Bober
(France, documentaire, 1967, 42 min, Ina)

Erri de Luca
de Robert Bober
(France, documentaire, 2002, 26 min, Arte France, MK2TV, collection « À mi-mots

dimanche 12 décembre 2010, 17 h
À la lumière de « J’accuse »
de Robert Bober et Pierre Dumayet
(France, documentaire, 1998, 65 min, Ina)

mardi 14 décembre 2010, 19 h
Récits d’Ellis Island
de Robert Bober et Georges Perec
(France, documentaire, 1979, 60 min, Ina)

En remontant la rue Vilin
de Robert Bober
(France, documentaire, 1991, 49 min, Ina)

jeudi 16 décembre 2010, 19 h
Vincent Van Gogh, lettres à son frère Théo
de Robert Bober et Pierre Dumayet
(France, documentaire, 2001, 52 min, V.F.Films Production, collection « Correspondances » de Pierre Dumayet)

20 h
Adresse provisoire : les Molines
de Robert Bober
(France, documentaire, 1977, 66 min, Ina)

dimanche 19 décembre 2010, 15 h 30
Israël : 25 ans d’existence, 2 000 ans d’histoire
de Robert Bober
(France, documentaire, 1973, 74 min, Ina)