Terezín, l’imposture nazie

Émission du 7 avril 2019 : Entretien avec la réalisatrice Chochana Boukhobza pour son film Terezín, l’imposture nazie, qui sera projeté en avant-première le dimanche 5 mai 2019 à 14h30 au Mémorial de la Shoah à Paris.

150-children-
Enfants juifs dans le camp-ghetto de Terezín lors de la visite mise en scène pour la Croix-Rouge en juin 1944. Photo : USHMM

 

Publicités

La vie balagan de Marceline Loridan-Ivens

Émission du 28 octobre 2018 : notre invité est Yves Jeuland, réalisateur, pour l’émission documentaire qu’il consacre à Marceline Loridan-Ivens et qui sera diffusée en janvier sur Arte.

En savoir plus

2134620518b2174ab9c358583856c775

Fritz Bauer, procureur du nazisme

Emission du 8 juillet 2018: notre invitée est Nicole Bary, co auteur du film Fritz Bauer, procureur du nazisme, réalisé par Catherine Bernstein et qui sera diffusé sur Arte à la rentrée.

En savoir plus

Fritzbauer

Sophie Nahum à la rencontre des derniers survivants d’Auschwitz

Emission du 21 janvier 2018: notre invitée est Sophie Nahum, productrice et réalisatrice de la web série « les derniers » , en accès libre sur Internet et qui a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Sophie Nahum présentera ce projet au Mémorial de la Shoah le dimanche 28 janvier à 11h, avec une projection de 3 épisodes inédits en présence des témoins, Armand Bulwa, Lucette Gejzenblozen et Victor Perahia.

Emission animée par Juliette Sénik et préparée par Rachel Rimmer

Ils sont les derniers survivants des camps, encore vivants aujourd’hui. La plupart d’entre eux ont déjà été longuement interviewés dans le cadre de tournages conservatoires, pour l’histoire, la mémoire et pour nourrir la recherche à venir. Mais ici, ils ne sont pas filmés sur fond noir, ils sont chez eux, ou dans leur maison de retraite, en compagnie de leurs enfants ou de leurs petits enfants. Ils se confient avec émotion et sincérité, sans langue de bois. Ils montrent ce qui compte pour eux, leurs photos, leurs écrits. On voit leur dernière demeure qui fut parfois la première, le temps qu’il fait dehors, leurs gestes, leur goût pour la décoration. On entend leur accent polonais, yiddish, hongrois, ou titi parisien. On prend du temps avec eux, mais le rythme est enlevé. Chaque film de cette websérie documentaire soutenue par la Fondation pour la mémoire de la Shoah est une rencontre qui dure à peine 10 minutes.

A voir sur le site Les derniers.org

En savoir plus

Esther-Sarah