Allons z’enfants… la République vous appelle

Emission du 6 janvier 2019 : notre invité est Iannis Roder, professeur d’histoire, responsable des formations au Mémorial de la Shoah, membre de la Commission enseignement de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, auteur d’Allons z’enfants… la République vous appelle aux éditions Odile Jacob.

Une émission animée par Stéphane Bou

iannis roder

 

 

 

Publicités

Mémoire de Vichy et de la persécution antisémite

Emissions du 23 et du 30 décembre: notre invité est Laurent Joly, historien, directeur de recherches au CNRS, à l’occasion de la parution de son dernier livre aux éditions Grasset: l’Etat contre les juifs, Vichy, les nazis et la persécution antisémite.

Deuxième émission:

Dans cette deuxième émission, il s’agit de revenir sur les politiques mémorielles, sur les références contemporaines faites à Vichy, à Pétain, à la rafle du Vel d’hiv, dans le contexte des propos d’un polémiste comme Eric Zemmour qui cherche à réviser le rôle de Vichy dans la déportation des juifs arrêtés sur le sol français.

En savoir plus

 

L’Etat contre les juifs

Emissions du 23 et du 30 décembre: notre invité est Laurent Joly, historien, directeur de recherches au CNRS, à l’occasion de la parution de son dernier livre aux éditions Grasset: l’Etat contre les juifs, Vichy, les nazis et la persécution antisémite.

Première émission:

Pourquoi, dès l’été 1940, le maréchal Pétain a t-il impulsé une politique antisémite? Quel était le poids de la pression allemande? Y avait-il volonté de sacrifier les juifs étrangers pour protéger les juifs français? Dans quelle mesure l’administration a t-elle collaboré? Que savait-on de l’extermination des juifs à l’Est? Les crimes de bureau ont-il été jugés? Autant de questions qui aujourd’hui encore taraudent la mémoire collective française, et sur lesquelles Laurent Joly apporte un éclairage limpide et nuancé.

En savoir plus

 

laurent-joly

 

 

Poésie des plaques commémoratives : Enfants de Paris, 1939-1945

Émission du 9 novembre 2018, avec Philippe Apeloig, graphiste. Plus de 1000 plaques commémoratives de la Seconde Guerre mondiale ont été apposées à Paris ; Philippe Apeloig les a toutes recensées et photographiées, un travail exceptionnel visible dans son livre Enfants de Paris, 1939-1945, paru aux éditions Gallimard et soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Enfants de PAris2

Ce livre, qui présente 1200 photographies de plaques commémoratives du Paris de la seconde guerre mondiale, est à la croisée de plusieurs registres : le livre d’art et de design, le livre d’histoire, et le témoignage personnel. C’est aussi un Memorbuch, mot yiddish pour livre de mémoire, comme le dit la philosophe Danièle Cohn dans sa préface, une manière de garder vivante la mémoire des morts au sein des vivants qui circulent dans la ville. Ces textes gravés dans le marbre, le bois, le granit, en lettres noires ou dorées, placés sur des portes, des frontons, des places, sont révélés dans toute leur puissance évocatrice et artistique grâce à la mise en scène offerte par le livre.

Enfants de PAris 3

 

Ces plaques sont des messages et des présences, des présences qui ouvrent un univers romanesque à la Modiano, comme l’inscription « ils étaient trois amis tombés ici glorieusement le 25 aout 1944 une heure avant la libération de Paris ».

Cet ouvrage est un livre mémoriel, mais c’est tout le contraire d’un livre qui fige la mémoire : il fait appel à notre imaginaire, il mélange les strates temporelles, il fait surgir sans hiérarchie des personnages : des jeunes filles, des soldats, des policiers, des instituteurs, des enfants.

En savoir plus

Apeoloig