Mémorial des judéo-espagnols déportés de France

Emission du 24 novembre 2019: nous avons le plaisir de recevoir Alain de Toledo, Président de l’association Muestros Dezaparecidos et Sabi Soulam, dont les deux parents ont été déportés, ancien résistant au sein des EIF de zone Nord.

Parmi les 76 000 juifs déportés de France, 5300 étaient judéo espagnols, issus de l’ex empire Ottoman, principalement des Balkans. Une communauté qui avait ses rites propres, en ladino, sa langue, le judéo espagnol, ses quartiers à Paris, principalement dans le XIème arrondissement, et qui a une identité bien particulière à l’intérieur du monde séfarade. L’association Muestros Dezaparecidos, présidée par Alain de Toledo, a une vocation particulière, celle de recenser les disparus, à travers un Mémorial des Judéo-Espagnols déportés de France, un ouvrage remarquable qui est paru cette année. Un ouvrage remarquable parce qu’il y a un formidable appareil historique qui brasse entre autres toute l’histoire du monde judéo espagol dans l’empire Ottoman, les réseaux culturels, les communautés arrivées en France, la vie avant pendant et après la guerre, les grandes figures de la Résistance juive issus du monde judéo espagnol, parmi lesquelles Sabi Soulam, qui participait à « la Sixième » des éclaireurs israélites de France en zone Nord.

 

Fortunée-Mazalto-BIDJARANO

Photo: Fortunée (Mazelto) Bidjarano, « la Renarde », arrêtée en tentant de sauver son fils, déportée par le convoi 75, 30 mai 1944

En savoir plus

 

J’aimerais qu’il reste quelque chose

Emission du 20 octobre 2019: notre invité est Ludovic Cantais, réalisateur du film J’aimerais qu’il reste quelque chose, qui sort en salles le 13 novembre 2019. Ce film montre les échanges qui se nouent quand on vient déposer ses photographies et archives personnelles au Mémorial de la Shoah.

j-aimerais-qu-il-reste-quelque-chose

En savoir plus

 

Le petit peintre de Belleville

Émission du 30 juin 2019, avec François Szulman, artiste-peintre, ancien président de l’Union des Engagés Volontaires, qui a publié son récit dans la collection « Témoignages de la Shoah » (Fondation pour la Mémoire de la Shoah / éditions Le Manuscrit). Il participera le 4 juillet prochain à une rencontre au Mémorial de la Shoah animée par Claude Bochurberg.

En savoir plus

memoirefrancois-25.jpg
Dessin de la Rafle du Vél’ d’Hiv’ par François Szulman

La dernière d’entre elles

Émission du 17 mai 2019 avec Pierre Goetschel, auteur-réalisateur du film La dernière d’entre elles. Soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, le film sera projeté jeudi 23 mai à 19h30 au Mémorial de la Shoah à Paris.

M2019-Film-La dernière d'entre elles 2
Paysages dans la brume, nuages qui passent sur la campagne, fleurs qui poussent au bord des rails, au loin on aperçoit un mirador. Des amoncellements de chaussures et de valises rappellent qu’il y eut des hommes et des femmes ici. C’est Auschwitz aujourd’hui, présent et évanescent comme l’air qu’on respire. La caméra glisse au travers des baraquements vides, s’envole au dehors, sur les journaux de plusieurs femmes déportées ensemble. Dans leurs récits, écrits juste après la guerre, elles ont consigné précisément les événements qu’elles ont vécus à Auschwitz avec un groupe de camarades qui se sont soutenues, et dont certaines ont survécu.

Ces femmes sont réunies dans les images super 8 d’un film tourné dans les années 60. Elles sourient à la caméra, coquettes, apprêtées, adressent un salut depuis la fenêtre d’une maison à la campagne. Le film s’ouvre sur ces images. Il va alors chercher ce qu’il y a derrière ces sourires de survivantes d’Auschwitz, dont une seule est encore vivante. C’est Rosette, 94 ans.

En savoir plus