La Rafle

A l’occasion de la diffusion sur TF1 de La Rafle, nous rediffusons cette semaine l’émission enregistrée avec Rose Bosch, la réalisatrice du film, au moment de sa sortie en salles.

Emission présentée par Vincent Lemerre.

Synopsis : 1942. Joseph a onze ans. Et ce matin de juin, il doit aller à l’école, une étoile jaune cousue sur sa poitrine… Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs, leurs familles, vivent dans Paris occupé jusqu’à ce matin du 16 juillet 1942, où leur vie bascule… Plus de 13 000 Juifs sont alors raflés par les autorités françaises ; les familles, d’abord entassées au Vélodrome d’Hiver, sont ensuite internées au camp de Beaune-la-Rolande. Le film suit le destin tragique des victimes de ce qui a été l’une des pages les plus sombres de l’histoire de France.                                                                                                             Conseiller historique : Serge Klarsfeld                                                                                      Avec : Jean Reno, Mélanie Laurent, Gad Elmaleh, Raphaëlle Agogué

Ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Informations complémentaires

Diffusion : Dimanche 14 octobre 2012 – 20h50 – TF1

l’inauguration du Mémorial de Drancy

Le 21 septembre 2012, le Président de la République, François Hollande, a inauguré le Mémorial de la Shoah à Drancy, un nouveau lieu d’histoire et d’éducation situé face à la Cité de la Muette. Réalisé à l’initiative et grâce au soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, ce centre a pour vocation de présenter l’histoire du camp de Drancy. Invités de cette émission spéciale, David de Rothschild, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et Philippe Allouche, son directeur général.

Copyright FMS Pierre Marquis

Le Mémorial de la Shoah Drancy, c’est un bâtiment contemporain aux parois de verre conçu par l’architecte Roger Diener, situé en face de la cité de la Muette, qui a servi de camp d’internement et de transit, l’antichambre de la mort pour la grande majorité des déportés juifs de France. Intégralement financé par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, ce lieu est un complément du Mémorial de la Shoah à Paris, et sera un moyen de médiation entre l’ancien camp et le public, un lieu pédagogique et un lieu de transmission de l’histoire de ce camp d’où 63 000 Juifs ont été déportés vers les camps d’extermination nazis.

Informations complémentaires

Créée en 2000, La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a pour dotation les fonds spoliés aux Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec les produits de cette dotation, elle finance le Mémorial de la Shoah, le nouveau centre de Drancy et des projets dans les domaines de la solidarité avec les survivants, l’histoire, la mémoire, l’éducation et la transmission de la culture juive. La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a soutenu ainsi 2400 projets depuis sa création.

Les enfants cachés en France

Invitée cette semaine, Nathalie Zajde, maître de conférences en psychologie à l’université Paris-VIII et membre de l’équipe d’ethnopsychiatrie du professeur Tobie Nathan au Centre Georges Devereux, autour de son nouveau livre, les enfants cachés en France, paru aux éditions Odile Jacob.

C’étaient de petits enfants juifs en France durant la guerre. Ils étaient destinés à périr dans les camps de la mort. Ils ont été cachés et miraculeusement sauvés. Quelles stratégies psychologiques ont-ils adoptées en réponse à l’injonction paradoxale qui leur était adressée : « Ne sois plus toi si tu veux être. Ne sois plus juif si tu veux rester en vie » ? Comment en sont-ils restés marqués ? Comment l’ont-ils dépassée ? Nathalie Zajde dessine ici le portrait d’une vingtaine de ces enfants cachés, anonymes ou célèbres, comme Boris Cyrulnik, Serge Klarsfeld, Saul Friedländer, André Glucksmann. Ils ont tous développé une surprenante intelligence du monde et un amour de la vie. Ce livre montre qu’il est possible de surmonter les événements traumatiques vécus dans l’enfance à condition d’y puiser une force particulière et d’accepter de se penser dans sa singularité, à condition de ne pas faire comme si cela n’avait pas été.

Une leçon de psychologie du quotidien pour surmonter les difficultés de l’existence.

Nathalie Zajde est membre de la commission Solidarité de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

- Voir le blog de Nathalie Zajde consacré aux enfants cachés et présentant témoignages, réflexions, publications et événements.

- Commander le livre sur le site des éditions Odile Jacob.

A noter: le 1 er juillet 2012, un colloque aura lieu au Mémorial de la Shoah sur les enfants cachés.

 

Rencontre avec Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah

Le 27 mars 2012 aura lieu une cérémonie de commémoration pour le 70 ème anniversaire du premier convoi parti pour Auschwitz, qui se déroulera à Drancy et Compiègne, sous l’égide du Mémorial de la Shoah et du Ministère de la Défense et des anciens combattants, en partenariat avec l’association des Fils et filles des déportés juifs de France. Cette cérémonie marque le point de départ de toute une série de manifestations et de commémorations qui auront lieu en 2012, avec aussi une exposition itinérante, les Juifs de France dans la Shoah. Pour en parler, nous recevons Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah, qui signe aussi l’ouvrage les Juifs de France dans la Shoah paru aux éditions Gallimard, reflet de l’exposition permanente du Mémorial de la Shoah.

Dans cette émission, Jacques Fredj reviendra aussi sur l’ouverture prochaine du Mémorial de la Shoah-Drancy, situé juste en face de la cité de la Muette, qui était le camp d’internement par lequel ont transité la presque totalité des déportés juifs de France.

 

 

 

Le 27 mars 1942, le premier convoi de déportés juifs quitte la France pour Auschwitz. 42000 Juifs seront déportés de France au cours de l’année 1942.

Commémorations

Du 27 mars au 11 novembre 2012

Cérémonies organisées sous l’égide :
du Ministère de la Défense et des Anciens combattants -Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA)
et du Mémorial de la Shoah,

En partenariat avec :
l’Association des Fils et Filles de Déportés Juifs de France,

Avec le soutien de :
la Fondation pour la Mémoire de la Shoah,
l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre,
l’Oeuvre nationale du Bleuet de France,
la ville de Pithiviers,
la ville de Beaune-la-Rolande,
et le Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement dans le Loiret et la déportation (Cercil).

Agenda des cérémonies de 2012

Les cérémonies se dérouleront généralement au Mémorial de la Shoah à Paris. Certaines d’entre elles se tiendront à Angers, Beaune-la-Rolande, Compiègne, Drancy, Lille et Pithiviers. Des bus gratuits seront alors affrétés depuis Paris (Trajet aller-retour depuis Paris – Réservation une semaine à l’avance indispensable).

- Télécharger l’agenda des commémorations de l’année 2012 (pdf)

Si vous souhaitez participer à la lecture des noms des déportés ou réserver une place dans un bus, contactez le Mémorial de la Shoah :

Tél. : 01 53 01 17 18
Email : 1942@memorialdelashoah.org

Cérémonies à la mémoire des déportés du convoi n°1

- Voir le programme des cérémonies.